Maison mitoyenne et rénovation : nos conseils

En général, la particularité d’une maison mitoyenne est la copropriété d’un mur, d’une palissade ou d’un grillage. La mitoyenneté présente des désagréments qu’il faut tenir en compte avant d’acheter ou de s’installer dans une maison mitoyenne. En plus, la rénovation de ces habitations jumelles impose des obligations à respecter.

Les avantages et désavantages

Les murs en commun réduisent la facture de chauffage, car il y a un ou deux  murs seulement exhibés à l’extérieur. Avec les deux murs en voisinage, la maison mitoyenne aura le privilège d’une meilleure isolation thermique. Grâce à la mitoyenneté, votre habitation est sécurisée et le risque de fric-frac est diminué. Pour les cas de maison mitoyenne et rénovation, les coûts de réparation pourraient être partagés par le voisin comme la réhabilitation de toiture ou de façade. Sur le marché immobilier, le prix d’une  maison mitoyenne est moins élevé par rapport à une maison ordinaire. Un des inconvénients des mitoyennetés, c’est la possibilité de nuisances sonores engendrées par les voisins proches si l’isolation phonique est mal réalisé. En termes de luminosité, une maison mitoyenne est un peu sombre. Apparemment, l’intimité en extérieur est aussi incertaine vis-à-vis du voisin.

Les probabilités de rénovation

Une maison mitoyenne nécessite certaines améliorations pour être plus confortable chez soi quotidiennement. Le doublage acoustique au niveau des murs attenants peut être la solution pour réduire au maximum la nuisance sonore. Des travaux de réhabilitation au niveau de toit ou des murs non adjacents  peuvent être utiles afin de diminuer les factures énergétiques. Le travail de réaménagement d’intérieur est à réaliser pour avoir plus de lumière, car la maison mitoyenne est souvent plus faible en luminosité. Dans une maison mitoyenne et rénovation, c’est une bonne idée d’utiliser de fenêtre de toit en verre ou de poser une baie vitrée dans la pièce de vie. Pour plus d’intimité en extérieur, certains propriétaires optent pour une arborisation du jardin.

Les nécessaires avant la rénovation

Généralement, les travaux de rénovation à l’intérieur n’ont pas besoin d’autorisation. Mais, pour les travaux de l’extérieur, il faut une autorisation communale. Il est nécessaire de connaitre les règles d’urbanisme avant d’effectuer les travaux si le projet est réalisable ou pas. Pour une maison mitoyenne et rénovation, il y a des règles de copropriété à respecter pour le travail de réhabilitation. Pour les grands travaux, il est obligatoire de saisir un huissier pour éviter le problème par la suite.

Comment rénover le plancher de sa maison ?
Comment transformer une maison en deux appartements ?