Les avantages d’un système domotique dans la maison

domotique

La domotique a commencé avec l’invention du thermostat et est devenue l’un des marchés technologiques les plus importants et à la croissance la plus rapide. Vous pouvez l’utiliser pour la sécurité domestique, le contrôle des appareils, la gestion de l’énergie, l’assistant personnel, les soins aux personnes âgées ou handicapées. La domotique vous permet de développer un système intégré, qui vous permet de gérer de manière coordonnée les fonctions individuelles des nombreux appareils présents dans les murs.

Comment fonctionne une maison domotique ?

Une maison équipée d’un ou plusieurs systèmes domotique est certainement une maison avec un équipement supplémentaire à plusieurs points de vue, ce qui améliore grandement la vie de ceux qui y vivent. Le fonctionnement est simple et intuitif, au moyen d’un dispositif de commande centrale ou d’une unité de contrôle.

Différents systèmes et capteurs sont mis en réseau ou peuvent être activés et désactivés à distance d’un simple clic, même lorsque vous n’êtes pas chez vous. Ce n’est pas un hasard si une maison, dans laquelle l’un de ces systèmes est présent, est communément appelée maison connectée, ou maison intelligente, car l’utilisateur peut interagir avec tous les systèmes du bâtiment à partir du panneau de commande ou de l’appareil approprié.

Un succès particulier est rencontré par la domotique appliquée aux systèmes de détecteur qui, en cas d’incendie ou de fuite de gaz par exemple, sont capables de sécuriser la maison en fermant automatiquement les vannes et en signalant l’événement aux responsables.

Les avantages d’une installation domotique chez soi

Ces types de systèmes peuvent automatiser divers aspects de la maison qui offrent de nombreux avantages à notre vie quotidienne.

  • Sécurité : le système domotique peut détecter les intrus, les incendies, les fuites. Il vous permet de voir chaque partie de votre maison à tout moment et de n’importe où grâce à des caméras de vidéosurveillance.
  • Efficacité énergétique : vous pouvez contrôler l’utilisation de l’eau, de l’électricité et du gaz dans votre maison pour économiser de l’énergie. Vous pouvez également programmer des appareils intelligents pour qu’ils s’allument et s’éteignent à des heures précises.
  • Téléassistance : ce système peut suivre les différentes habitudes de l’utilisateur à l’aide d’une série de capteurs pour suivre le nombre d’heures de sommeil, la nourriture qu’il a mangée ainsi que les médicaments qu’il a pris.
  • Télécommande : un autre avantage de ce type de système est qu’il permet de tout contrôler depuis son smartphone. La compatibilité n’est pas un problème. Peu importe si votre téléphone est Android ou iOS, vous pouvez contrôler votre maison de l’intérieur et de l’extérieur de votre maison.
  • Arrosage et entretien du jardin : avec un système domotique, il est non seulement possible d’automatiser l’irrigation en fonction des heures ou des conditions climatiques, mais il est également possible de tondre l’herbe sans effort, et même d’analyser le pH du sol afin de le rendre plus fertile.

Les composants d’un kit domotique complet

Le système se compose de plusieurs kits de domotique. Tout d’abord, il y a une unité de contrôle, à laquelle sont connectés les différents systèmes de la maison, qui sont également interconnectés entre eux via des protocoles sans fil. Pour les contrôler et les activer, des dispositifs domotiques spéciales sont utilisés, qui fonctionnent avec des commandes vocales, des capteurs ou des applications pour smartphones et tablettes. L’élément principal d’un système domotique est donc le réseau de communication entre les appareils. Ce réseau de communication est appelé bus de terrain.

Bref, le kit domotique se compose d’une unité centrale, où se trouvent les commandes, et d’une série de périphériques. L’unité centrale et les périphériques communiquent entre eux à l’aide d’un langage de communication numérique appelé protocole de communication. Il existe deux types de dispositifs de transmission : entrée et sortie.

Les périphériques de sortie sont les interfaces que les utilisateurs utilisent pour gérer le système domotique et qui capturent les signaux environnementaux à l’aide de capteurs. Ces dispositifs de sortie communiquent alors les requêtes des utilisateurs aux dispositifs d’entrée et par conséquent activent et désactivent les différentes charges connectées au système.

Comment changer l’embout d’une visseuse ?
La pompe à chaleur, une solution économique pour se chauffer