Comment rénover le plancher de sa maison ?

Suite à des dégâts ou un désordre, vous souhaitez réparer votre plancher ? Il existe plusieurs méthodes et techniques vous permettant de le rénover et de rendre son éclat d’origine. Que ce soit en faisant appel à un professionnel ou encore en réalisant vous-même les travaux, les procédés de rénovation reste quasiment les mêmes. Pour rénover le plancher, vous avez en général le choix entre 3 techniques différentes, à savoir le ragréage, la dalle légère ou bien le doublage de plancher.

Le ragréage de sol

Avec un plancher en bois, il est plus fréquent de rencontrer quelques différences de niveau notamment au niveau du sol. De ce fait, vous constatez un défaut de planéité empêchant l’installation convenable de vos meubles et de vos objets de décoration intérieure. Si tel est la situation pour votre plancher, il vous est alors conseillé de le rénover en optant pour la technique de ragréage. Ce procédé de rénovation consiste entre autres à poser un mortier de ragréage qui sert généralement à mettre à niveau les défauts de planéité avant d’aplanir le sol. Il vous suffit par la suite de poser le nouveau revêtement afin de rénover le plancher de manière exclusive.

La dalle légère ou la chape sèche

Lorsque l’abaissement du plancher est important et que la technique de ragréage ne permet plus de le remettre à un même niveau de planéité, l’idéal est de procéder à l’installation d’une chape sèche ou une dalle légère pour rénover le plancher. Contrairement à une dalle en béton armé qui impose tout son poids sur le plancher, aux risques de le fragiliser, la chape sèche est composée de matériaux 4 fois plus légers que son poids. Cette solution vous permet de mettre facilement à niveau les défauts du plancher. De plus, elle constitue un isolant phonique et thermique par excellence pour la pièce en question, voire l’ensemble de toute la maison.

La technique de doublage du plancher

Le doublage de plancher est une technique de rénovation qui présente l’avantage de combler les divers abaissements. Il vous permet également de conserver le plancher d’origine. Suivant les cas, vous pouvez par exemple poser des lambourdes sur le plancher afin d’accueillir un deuxième plancher en bois massif ou aggloméré. Il est aussi possible de poser une fine couche de résine ou de béton qui vient le recouvrir. Cette technique vous permet d’obtenir un plancher bois béton entièrement rénové. À part cela, le doublage de plancher est davantage plus léger. Cela vous donne l’opportunité de placer une bande résiliente ou un isolant entre les deux couches du plancher.

Travaux en hauteur : choisir son type d’échelle en ligne
Rénovation de charpente : contacter une entreprise spécialisée à Annecy