Comment appliquer l’enduit de finition de votre isolation extérieure ?

isolation par l'extérieur

La finition de l’isolation par l’extérieur est une couverture d’un bâtiment permettant de résister contre les intempéries, les UV, la pollution et les fuites d’énergie ou d’émission de GES. C’est une étape indispensable dans le cadre de la construction immobilière. Encore faut-il bien comprendre les différentes techniques d’application de l’enduit de finition de votre isolation extérieure.

Les différents types d’enduit de finition de l’isolation extérieure 

Pour une application d’enduit sur des murs isolés d’extérieurs, les experts proposent différents types de  finition de l’isolation par l’extérieur. À savoir : l’enduit organique ou mince ou crépi, l’enduit hydraulique ou épais ou de parement, l’enduit minéral, l’enduit siliconé ou encore l’enduit silicaté.

Pour commencer, l’enduit organique comporte d’excellentes matières synthétiques appliquées à la main de l’homme. Techniquement, il doit contenir une épaisseur comprise entre 3 à 4 millimètres, une armature pour le rendre plus résistant contre les risques de décollement ou de fissure et peut être appliqué sur les façades ou sur panneaux. Il y a par exemple le modèle gratté (offrant un rendu lisse), le modèle projeté (avec un rendu brut), le modèle ribbé (avec un rendu granuleux) ou encore le modèle taloché (avec un rendu lisse et moins salissant)…

Ensuite, l’enduit épais requiert l’usage d’une machine à projeter et des matériaux spéciaux pour s’appliquer sur un immobilier habitable. Puis, l’enduit minéral peut être réalisé à base d’un mélange de chaux et plâtre.

Et l’enduit à résine de silicone est à base de mélange de polymère. En effet, celui-ci donne un aspect décoratif, présente une facilité d’utilisation et de nivellement des murs, s’adapte aux différentes conditions météorologiques et est réputé pour sa durabilité. Par ailleurs, l’enduit silicaté présente d’excellente perméabilité à la vapeur d’eau, de meilleure adhérence/absorption de l’eau, de bonne résistance au feu et aux UV…

Les caractéristiques de l’enduit de finition de l’isolation extérieure 

Tout d’abord, la finition de l’isolation par l’extérieur permet de ravaler la façade et l’isolation simultanément, de retirer les ponts thermiques facteurs de la perte de chaleur et de rendre l’extérieur plus propre. Puis, par rapport aux finitions d’intérieur utilisant généralement des plâtres, celle-ci présente une facilité d’entretien et résiste aux intempéries (chaleur, vent, neige, vapeur d’eau, etc.) et à la pollution. Aussi, c’est plus économique par rapport au système de bardage à bois.

De plus, vous pouvez choisir entre différents matériaux aux propriétés isolantes adaptées au mur d’extérieur. Vous avez le choix entre les matériaux minéraux (laine de verre, laine de roche, etc.), les matériaux naturels (chanvre, chaux, fibre de bois, liège, etc.) ou encore les matériaux synthétiques (polyuréthane, polystyrène expansé, etc.)… Vous pouvez commander différentes couleurs, différents aspects, différentes finitions et différents modèles correspondants à votre maison (neuve ou classique)…

Conseils pour mieux appliquer l’enduit de finition de votre isolation extérieure 

Vous devez commencer par bien choisir le spécialiste de vente d’enduit d’extérieur de qualité en privilégiant les rumeurs véhiculées par les proches.

Sachez dissocier la technique d’application de l’enduit classique et celle utilisant des machines spécialisées. Dans la première étape, l’enduit doit être fait en 3 couches successives (gobetis, dressage et enduit de finition) à la main. Ici, la première couche doit être appliquée avant 1 mois et avant d’appliquer l’enduit de finition talochée à la main. L’objectif consiste à obtenir une bonne accroche. En revanche, la deuxième couche vise la correction des défauts de planéité. Le mortier doit être en plastique mou comportant des doses recommandées de volume de charge et de volume de chaux hydrauliques. Il faut attendre une semaine avant l’application de l’enduit de finition. Et la couche de finition peut se faire par lissage, brossage, grattage, glaçage ou encore talochage…

Et pour finir, vous devez bien choisir les matières spécifiques utilisées pour chaque couche, le type de matériaux de finition de l’isolation par l’extérieur (naturels, synthétiques, minéraux, etc.), la couleur, votre budget, la taille de la maison…

A qui confier votre projet de rénovation d’appartement à Antibes ?
Comment trouver la bonne entreprise de rénovation ?